mardi 23 janvier 2007

Des albums sur des clés USB ?

En allant me promener dans un magasin, je suis tombé par hasard sur ce produit :
http://www.amazon.fr/Charango-cl%C3%A9-USB-512-Mo/dp/B000IFRXAC

Une clé USB de 512Mo, avec afficheur numérique, écouteurs... compatibilité annoncée : Windows, Mac, Linux 2.4 (!). Les fichiers sont "transférables et copiables" et la durée de vie estimée à 10 ans avec une limite d'heures (je ne m'en souviens plus). Des albums sur clé USB avec des morceaux librement copiables ? Ceci pour linux, windows et mac ? Tout ceci sur des baladeurs "sony-bmg", "universal"...

Les choses seraient-elles en train de changer ? Les artistes présents sont ceux qui vendent pas mal, par exemple, on peut citer Mickael Jackson (best of), Lorie, Laurent Voulzy, Yannick Noah, Jamiroquai... Bref que des pointures des charts des majors. Ces clés sont vendues entre 25 et 33 euros, ce qui nous donne grâce à notre comparateur de prix...


Un baladeur entre 15 et 19 euros (en enlevant la tva et autres marges supposées), et un album d'artiste entre 5 et 10 euros... Les majors baissent leurs prix !!! Oh joie ! Maintenant reste à savoir si ce genre d'opérations marketing va se poursuivre sur d'autres supports, même si je vois mal les gens s'emmerder avec 15 clés usb (qui ne se rangent pas comme des disques) pour 15 albums.
Dans tous les cas que peuvent répondre les artistes indépendants, les semi-pros qui n'ont forcément pas les mêmes moyens pour baisser les prix ? Le "marché" du disque change, des opérations sont tentées, dans quel but ? Se faire encore plus d'argent sur le dos des consommateurs, ou tout simplement montrer à ses actionnaires que l'entreprise "réagit", "entreprends","innove", se "modernise"...

Je crois qu'avec ces clés, les artistes vont toucher encore moins d'argent qu'avec le "revenue share" de Jamendo...

2 commentaires:

Florent a dit…

J'ai cru comprendre que la bonne affaire des « supports spéciaux » (parmi lesquels le tout numérique déhèrèmisé !) était de payer moins cher les artistes, grâce aux clauses ad hoc des contrats. Un peu comme pour les compilations, en quelque sorte.

Sinon, niveau indépendants on avait l'opération des bubblies :
http://www.covertprestige.info/2006/06/24/57-un-album-sur-clef-usb

La clef ici n'était pas un lecteur, mais un simple conteneur aux couleurs de l'album.

Aisyk a dit…

Oui c'est vrai je me rappelle des Bublies, ils avaient posté leur "révolution" comme ils se plaisaient de le dire sur le forum de Dogmazic.

Il est clair que vu le prix de ente de ces clés, ce ne sont pas les auteurs qui sont le mieux rémunéré par cette initiative, c'est aussi un peu le but du message.